Dessiner la lumière, designer la lumière, expériences.

Au-delà d’une production d’objet, d’une prise en compte des usages ou d’une réponse à une demande, le design est avant tout une attitude, une démarche particulière pour projet particulier. Avant de répondre à une problématique, le designer questionne, expérimente, conceptualise le sujet qu’il doit travailler. Ces recherches ont autant de valeur que la finalité du projet. Elles lui permettent de construire un savoir atypique, précis, et singulier. Pour cela il met en place une méthode permettant de décaler l’angle d’attaque du sujet.

Ces méthodes peuvent prendre plusieurs aspects, étude de cas, système de création aléatoire, état de l’art, manipulation matière etc… Les caractéristiques des méthodes employées correspondent aux différents types de design pratiqué : design conceptuel, design critique, design industriel, design de marché etc…

Dans la note d’aujourd’hui, nous allons pratiquer une forme du design expérimentale. Il permettra d’interroger un sujet par le design, par les outils créatifs du design, par l’expérimentation design. Cette attitude doit nous permettre d’aiguiser notre sens critique sur un sujet impalpable : la lumière.

Expérience 1, je dessine la lumière par l’observation

Dans le noir, devant un miroir, j’agite une lampe torche 8 fois 5 secondes puis je dessine ce que je vois.

La même chose au Tipex.


Expérience 2, je dessine la lumière de l’observation 1 dans des espaces.


La même chose au Tipex.

Expérience 3, je dessine la lumière avec de la lumière

Expérience 3, à la manière d’Andrew Byrom

Dessinons à la manière d’Andrew Byrom avec des tubes néons pliés ultra rigide.
Le premier travail est de dessiner de façon classique sur une feuille des esquisses de mobiliers lumineux.

Puis nous les redessinons sur ordinateur en lumière.
Ainsi Nous obtenons un tabouret lumineux,

une chaise lumineuse,

un radiateur,deux reposes plats lumineux,un sèche linge lumineux,un paravent,et un tapis.