Tu nais, Tuning, Tu meurs

Prenant à la lettre le thème de la 9e Biennale de Saint-Étienne, l’exposition Tu nais, tuning, tu meurs cherche à rapprocher le design et le tuning, deux pratiques que la force des clichés voudrait d’abord nous faire opposer. Or le tuning interroge d’une manière déconcertante la relation à l’objet dans les sociétés post-industrielles. À la lumière du tuning, il s’agit ici de reconsidérer la question du beau et de pointer certaines limites de la culture matérielle, à commencer par celle qui vise à la segmenter en compartiments étanches. Entre design et art contemporain,et par le recours à l’objet « tuné », à la vidéo, à l’installation, à la photographie, au graphisme, à la mode, etc., l’exposition Tu nais, tuning, tu meurs montre le tuning ou plutôt les tunings, au sens le plus étendu du terme qui finit par inclure certaines formes de design, comme autant d’espèces vivantes de la culture matérielle contemporaine.

Conçue par le Post-diplôme Design et recherche de l’ESADSE, et en lien avec le n°42 de la revue Azimuts et d’autres événements (meetings, conférences, projections de films, ateliers), l’exposition Tu nais, tuning, tu meurs est donc à voir moins comme une exposition de tuning que comme l’exposition d’un design qui cherche à mettre en crise ses propres limites ; moins encore comme « une expo de bagnoles » – quoique les motifs issus de l’automobile y soient surreprésentés -, que comme un lieu où des objets d’art et de design jouent ou déjouent la scène du tuning, de manière plus ou moins distanciée

Commissariat : Rodolphe Dogniaux, Marc Monjou,  (Post-diplôme design &recherche de l’ESADSE) et Nadine Besse (Musée d’art et d’industrie)
Commissariat délégué, scénographie et design graphique : Yann Alary, LéaBarbier, Timothée Deloire, Julie Gayral & Romain Le Liboux / Etudiants du Post-diplôme design & recherche de l’ESADSE
Lieu : Musée d’art et d’industrie de Saint-Etienne
Date : du 12 mars au 15 juin 2015