Eurofabrique, Terrain Parlementaire

© andra roman

Terrain Parlementaire / Eurofabrique

Dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, Eurofabrique est un événement organisé au Grand Palais éphémère, en février 2022, par la Réunion des musées nationaux, l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris et l’Association nationale des École d’Art.

L’Ecole Supérieure d’Art et Design de Saint-Etienne, et l’Université de Cluj-Napoca en Roumanie ont collaboré pour présenter Terrain Parlementaire.

L’ambition du projet est de questionner les valeurs, les problèmes et les débats de l’Europe d’aujourd’hui. Par un dispositif performatif, l’Europe y est réfléchit, critiquée et reconstruite. Actuellement, l’Europe représente une grande abstraction politique et institutionnelle à plusieurs niveaux. Sa complexité de compréhension freine le citoyen européen à s’inscrire dans un processus de « citoyen actif » et entache le sentiment d’appartenance de celui-ci.

Le Terrain parlementaire est un espace cadré de 10m sur 10m. Une table verte du silence se situe au centre. Un bureau des administrations attend les participants pour y communiquer un protocole. Des assemblages colorés apparaissent au fil des échanges.

Les assemblages expriment un ensemble de concepts émis et construits par les participants. Celles-ci sont composées de différentes formes représentant une action (ralentir, prendre soin de, etc…) ayant chacune une couleur représentant un champ d’étude (écologie, culture, etc…). En déambulant sur le terrain parlementaire, le visiteur est invité à observer les assemblages de formes colorées présentes sur place et  à essayer de comprendre les précédents débats qui ont eu lieu dans cet espace. A l’aide d’un formulaire, lui-même est invité à formuler ses idées et priorités pour lui en Europe. Ainsi il peut décider d’assembler ses pièces à d’autres sculptures déjà présentes sur place ou choisir de démarrer un nouvel assemblage. Le terrain se veut symbolique et performatif, alors que l’usager crée sa sculpture de façon créative, le médiateur qui l’accompagne l’incite à formuler des idées lorsqu’il assemble deux concepts ensemble. Ainsi, le constructeur se met à émettre un ensemble de valeurs et principes politiques qui lui sont propres par le biais du dispositif. La parole politique est démocratisée, chaque individu se sentant légitime de donner sa voix.

Equipe de Cluj : Ioan Sbarciu, Olimpia Bera, Alexandra Muresan, Karina Ganea, Daniel Popescu, Andra Roman, Horatiu Coman, , Irina Hentea, Patricia Opincariu, Silviu Ciora

Equipe de Saint-Etienne : Leopold Viviant, Pauline Bernichan, Naomie Rubiero, Leila Bouyssou, Laura Millaud, Juliette Broussolle, Mathilde Vaillant, Maria Moreira, Marie-Caroline Terenne, Sandrine Binoux, Rodolphe Dogniaux

Le dispositif au palais éphémère:

© andra roman / exposition CLUJ - saint etienne - ESADSE - rodolphe dogniaux

© andra roman

© andra roman

© andra roman

© andra roman

© andra roman

© andra roman

© andra roman

Edition des écrits et des dessins produit au Grand Palais éphémère.

 

Recherche et réalisation du dispositif scénographique.

Dessin du Terrain Parlementaire

Recherche de couleur Fabrication des formesPeinture des formes et de la table des silencesMontage de la table des silences Montage de la table des silences
PEINTURE DE BUREAU EUROPÉEN Construction du bureau

Fabrication à l’Esadse, Janvier 2022 © ESADSE

Fabrication à l’Esadse, Janvier 2022 © ESADSE

Fabrication à l’Esadse, Janvier 2022 © ESADSE Fabrication à l’Esadse, Janvier 2022 © ESADSE Fabrication à l’Esadse, Janvier 2022 © ESADSE

Présentation Eurofabrique – Esadse, janvier 2022 © Mathilde VaillantPrésentation Eurofabrique – Esadse, janvier 2022 © Mathilde Vaillant

Maquette – Esadse, janvier 2022 © Pauline Bernichan

Workshop Eurofabrique à Cluj-Napoca, Roumanie – Esadse, janvier 2022 © Rodolphe Dogniaux

Workshop Eurofabrique à Cluj-Napoca, Roumanie – Esadse, janvier 2022 © Rodolphe Dogniaux

Workshop Eurofabrique à Cluj-Napoca, Roumanie – Esadse, janvier 2022 © S. Binoux Workshop Eurofabrique à Cluj-Napoca, Roumanie – Esadse, janvier 2022 © S. Binoux Workshop Eurofabrique à Cluj-Napoca, Roumanie – Esadse, janvier 2022 © S. Binoux Workshop Eurofabrique à Cluj-Napoca, Roumanie – Esadse, janvier 2022 © S. Binoux

Workshop Eurofabrique à Cluj-Napoca, Roumanie – Esadse, janvier 2022 © Rodolphe Dogniaux

Recherches intermédiaires – Résultat d’un travail collectif à distance sur miro entre m’équipe de Cluj Napoca et l’équipe de Saint-Etienne – Esadse, Décembre 2021 © ESADSE

Recherches intermédiaires – Esadse, Décembre 2021 © ESADSE

Expérimentation espace Eurofabrique – Esadse, janvier 2022 © ESADSE

Séance de travail à distance entre l’équipe de Cluj-Napoca et l’équipe de Étienne – Esadse, Décembre 2021 © ESADSE

Expérimentation espace Eurofabrique – Esadse, janvier 2022 © ESADSE

Séance de travail à distance entre l’équipe de Cluj-Napoca et l’équipe de Étienne – Esadse, Décembre 2022 © ESADSE

Séance de travail à distance entre l’équipe de Cluj-Napoca et l’équipe de Étienne – Esadse, Décembre 2022 © ESADSE

Séance de travail à distance entre l’équipe de Cluj-Napoca et l’équipe de Étienne – Esadse, Décembre 2022 © ESADSE

L’équipe de Saint-Etienne.

pauline bernichan

laura millaud

 

naomie rubiero

 

leopold viviant

 

mathilde vaillant

 

marie-caroline Terenne

 

juliette broussol

 

sandrine binoux

 

Leila Bouyssou

 

rodolphe dogniaux

EuroFabrique, 400 étudiants d’écoles supérieures d’art réinventent l’Europe

Organisée au Grand Palais éphémère, du 7 au 10 février 2022, par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, l’Ensad Paris et l’ANdEA dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

Pendant quatre jours, 400 étudiants d’écoles supérieures d’arts françaises et européennes (arts, design, cinéma, théâtre et musique) sont invités à se réunir pour interroger et inventer des formes qui portent le continent qu’elles habitent. Pour explorer ces questions, les étudiants de chaque école française travailleront en partenariat avec ceux d’une école d’art européenne qu’ils auront invitée à concevoir un projet commun. 35 écoles d’art françaises européennes participeront donc à Eurofabrique, accompagnés d’une 36e école imaginée pour l’occasion, rassemblant des étudiants réfugiés, en lien avec le Programme Etudiants Invités (PEI) et les artistes en exil résidents dans les écoles d’art françaises grâce à Pause (Programme d’Aide d’Urgence aux Scientifiques et artistes en Exil).

Par groupes, les étudiantes et étudiants prépareront et présenteront des projets qui questionneront les valeurs, les problèmes et les débats de l’Europe d’aujourd’hui. Les formes seront multiples, de la performance à la sculpture en passant par la création de textiles, le dessin ou le son. Les sujets traités seront en lien avec certains aspects de l’identité européenne tels que le langage, l’écologie, la question des frontières ou le folklore.

Informations pratiques et programme

https://www.grandpalais.fr/fr/evenement/eurofabrique

rodolphe dogniaux esadse